L’atelier du coin, situé rue Salengro au sein de l’ex-quartier des ouvriers-passementiers, est un collectif d’artisans qui présente les créations des artisans du coin et parfois d'un peu plus loin

Samedi après-midi, l’esthète que vous êtes ne pourra manquer d’aller prendre un bol d’air à Firminy. Pas seulement pour s’y oxygéner, mais tout simplement pour y admirer la grande oeuvre de Charles-Édouard Jeanneret-Gris dit Le Corbusier. Il s’agit en effet du plus grand ensemble architectural conçu par le maître sur le territoire européen, inclus maison de la culture, unité d’habitation, stade, piscine et église. En voiture, se garer à la maison de la culture, sinon bus #1 depuis Saint-Étienne.

Si vous êtes plutôt d’humeur carnivore, foncez à La Java Bleue, un bistrot 50 bien saignant, avec tartare au couteau, entrecôte, onglet, côte à l’os ou pot au feu, issus de Charolaise, Salers, Limousine ou Aubrac.

Sinon, direction le Verre Galant, la cave à vins de Jean-Jacques Maleysson , passé par Marcel Lapierre à Morgon, et André Perret à Chavanay. Mobilier de récup’, jolis casiers et excellent casse-croûte.

Sur la route du retour, arrêtez-vous chez Jean-Jacques Borne, meilleur ouvrier de France, qui a ouvert en 2011 la boutique Kaori, une échoppe d’inspiration japonaise où vous devriez trouver gourmandise à votre goût.

Puis direction la Cité du design. Déjeuner à La platine, l’excellente cantine de la cité du Design.

Dimanche 10h00, allez donc au Musée d’Art Moderne pour découvrir 3 expositions dignes d’intérêt : les photos de Roselyne Titaud, les peintures de Pavel Pepperstein et l’arte povera de Giovanni Anselmo.

Belle étoile - 4 rue du Grand Moulin - 06 15 46 75 37

Villa Roassieux - 5 passage Jean-Baptiste Corot - 06 52 76 40 90

Hôtel Continental - 10 rue François Gillet - 04 77 32 58 43

Hôtel du Golf - 67 rue Saint-Simon - 04 77 41 41 00

Cuisine et vous - 5 rue de Lodi - 09 52 38 54 05

La java bleue - 2 cours Fauriel - 04 77 21 80 68

Musée d’art et d’industrie - 2 place Louis Comte - 04 77 49 73 00

Le café des Matrus - 1 rue Berthon - 04 77 81 22 12

Le verre galant - 6 rue François Gillet - 04 77 37 81 79

33 Tours & Café crème - 27 rue Saint-Jean - 09 81 79 74 49

L’atelier du coin - 11 rue Roger Salengro - 04 77 41 20 09

Site Le Corbusier - rue Saint-Just Malmont, à Firminy - 04 77 61 08 72

Boutique Kaori - 8 rue Eugène Joly - 04 77 32 13 59

Chocolat Weiss - 8 rue Général Foy - 04 77 21 61 09

L’aromatic - 7 rue François Gillet - 04 77 33 20 68

Musée d’art moderne - rue Fernand Léger - 04 77 79 52 52

Cité du design - 3 rue Javelin Pagnon - 04 77 49 74 70

La platine - 1 rue Javelin Pagnon - 04 77 93 39 91

Ayez l’obligeance de cliquer ici même à l’aide de votre souris (ou de votre index si vous êtes sur votre tablette) pour accéder à la carte très pratique des adresses de La snerm à Saint-Étienne.

Vous pouvez aussi aller au très psychédélique 33 Tours & Café Crème, pour déjeuner léger et acheter quelques vinyles dans une atmosphère seventies très réussie.

Poursuivez sur le même thème avec une halte à l’historique chocolaterie Weiss, fondée à Saint-Étienne en 1882 par l’alsacien Eugène Weiss, histoire de ramener quelques tablettes de grands crus ou de chocolat épicé.

Samedi 10h, ouverture des portes du Musée d’art et d’industrie (lifté par Jean-Michel Wilmotte) pour l’expo «Tu nais, tuning, tu meurs». N’oubliez pas d’aller admirer la collection de bicyclettes dans les caves du musée.

Déjeuner au café des Matrus, «un café associatif et familial» qui fait appel aux producteurs locaux et qui sert d’excellents plats du jour et assiettes bio.

Hubert et Adeline, les propriétaires de La belle étoile, ont ouvert une seconde chambre un peu plus petite dénommée La mine qui vous en coutera 65€ la nuitée pour deux, petit-déjeuner et parking inclus.

Plus chic et franchement plus cher (280€), l’Hôtel du golf a également adhéré au programme avec deux superbes suites dues à François Bauchet (moderne et acidulée) et Nicolas Tourette (chaleureuse version cuir et bois).

Vendredi soir, diner au Cuisine et vous (tables 100% formica et excellent menu à 22€) tenu par Béatrice Perrin et Elodie Sarazin, l’une au salé, l’autre au sucré. Soirée tapas musicale chaque dernier vendredi du mois.

Vous pouvez également opter pour la Villa Roassieux de Jérôme et Catherine Tardy, jolie maison bourgeoise construite en 1900, à la décoration soignée, et disposant de trois chambres à partir de 100€ la nuit.

Quelques établissements ont bénéficié du programme HotelD initié par la Cité du Design, et ont donc confié l’aménagement de certaines de leurs chambres à de talentueux designers. C’est le cas de l’Hôtel Continental, petit 2 étoiles du centre ville, avec des chambres signées Maud Rondard et Pascaline de Glo de Besses. Bon, il faut passer outre la salle de petit-déjeuner résolument kitch, mais les prix allant de 42 à 66€ la nuit, cette petite touche de mauvais goût est parfaitement acceptable.

Samedi soir, allez à l’Aromatic de Pierre Daret. Passé par le Mercure Galant, le Bateau Ivre à Courchevel, le Grand Véfour et quelques autres tables du même tonneau, auréolé d’une étoile lorsqu’il sévissait à Paris au Baudelaire, le restaurant du Burgundy, Pierre Daret est rentré au pays pour proposer une ardoise entrée-plat-dessert à 32€ bien travaillée et à l’excellent rapport qualité-prix.

Vous pouvez dormir à La belle étoile, chambre d’hôtes de bon goût avec terrasse, qui outre le fait de se prêter à de spirituels jeux de mots, permet aussi de séjourner en plein centre-ville pour la modique somme de 85€.

Inaugurée dans le cadre de la Biennale Internationale du Design, l’exposition «Tu nais, tuning, tu meurs» sera à l’affiche du Musée d’art et d’industrie de Saint-Étienne jusqu’au 15 juin 2015. L’occasion d’un week-end dans la ville qui a vu dribbler Dominique Rocheteau, grandir Bernard Lavilliers, et qui est désormais le siège de la cité du design. Sans qu’il n’y ait d’ailleurs de lien évident entre ces trois faits.

Le week-end à Saint-Etienne de monsieur Bernard

videos

week-ends

Emporium_of_Audiovisual_Wonders.html
Les_week-ends_de_monsieur_Bernard.html