Sinon, dans le centre de Royan, direction airbnb pour louer la jolie maison de Roberto ou la fantastique Villa Clair Accueil de 1956 de Rémi et Rollande à Saint-Georges de Didonne.

Samedi soir, diner obligatoire à la Cabane du Capitaine. Tartare de lieu jaune du sémillant capitaine Pilou et trifle maison préparé par Isa avec une vue aussi imprenable que bucolique sur les parcs à huitres.

Parmi les autres perles, ne manquez pas la villa Boomerang de Pierre Marmouget (ci-dessus), et l’église Notre-Dame de l’Assomption. Pour préparez à fond votre visite, rendez-vous sur le Guide architectural Royan années 50.

Puis direction le quartier du Parc en empruntant le boulevard Frédéric Garnier. Au menu, le petit immeuble La Perrinière, tâche rouge au milieu des villas Belle Époque, et la villa Ombre Blanche de Claude Bonnefoy.

À deux pas, le long de la plage de Foncillon, deux immanquables curiosités : la villa «Spirou» signée Jean Bauhain, Marc Hébrard et René Baraton, et la maison expérimentale de type 8x12 de Jean Prouvé.

Dimanche matin, allez au 1 boulevard de la Grandière pour louer un vélo chez Royan by Cycles, prenez un café au marché couvert, et entamez votre parcours architectural avec l’église de Gillet et le temple protestant.

Pour le diner du vendredi soir, direction Mornac-sur-Seudre. Si le temps est clément, optez pour les Écluses Vertes : délicieuses anguilles persillades à déguster dans un joli jardin donnant sur les marais.

Samedi midi, déjeuner sur la plage de St-Palais avec au choix pizza chez Bob ou moules chez Lolo, puis châteaux de sable en famille, lecture en terrasse et promenade sur les rochers au menu de l’après-midi.

La villa frivole - 9 rue de la Garenne à St-Palais - 05 46 02 07 85

Moulin de Chatressac - place de Chatressac à Chaillevette - 06 31 69 73 65

Les basses amarres - à Mornac-sur-Seudre - 05 46 22 63 31

Les écluses vertes - rue de la Corderie, Mornac-sur-Seudre - 0611 770 953

Chez bob - sur la plage de St-Palais - 05 46 23 11 10

Chez lolo - sur la plage de St-Palais - 05 46 23 24 19

La cabane du capitaine - la Grève à Duret à Arvert - 09 81 91 49 17

Golf de royan - à St-Palais - 05 46 23 16 24

Tennis du lac à St-Palais - 05 46 23 11 74

Surf club royan atlantique - plage de pontaillac - 05 46 39 03 22

Guide architectural Royan années 50

Et dans l’arrière-pays, sur la presqu’île d’Arvert, à Chaillevette pour être précis, le moulin de Chatressac d’Isabelle et Jean Elias. Deux gîtes et deux chambre d’hôtes à prix raisonnables et non dénués de charme.

Lieu de villégiature haut de gamme avant que les alliés n’y larguent quelques tonnes de bombes, destination familiale sans charme les 60 années suivantes, Royan n’est sans doute pas dans votre Top 10 des week-ends de rêve. Ceci dit, entre l’architecture années 50, des plages dont la variété autorise à peu près toutes les activités et une poignée d’adresses tout à fait recommandables, vous auriez tort de ne pas y consacrer un congé de fin de semaine.

Le week-end à Royan de monsieur Bernard

Bon d’accord, côté hébergement, le choix est limité. Une maison d’hôtes raisonnablement charmante, la Villa Frivole de Elizabeth Jonemann à St-Palais sur mer.

videos

week-ends

Si les anguilles vous effraient ou si la pluie est de la partie, optez pour les Basses Amarres. Oubliez la déco et concentrez-vous sur la cuisine de Franck Berthier. Tout simplement la meilleure de la région.

Samedi matin, pour les sportifs, golf au Maine Gaudin ou tennis au Garden ou au Rancho, pour les familles zoo de la Palmyre ou, à marée basse, pêche aux coques salissante et ludique dans la vase de Ronce-les-bains.

Ayez l’obligeance de cliquer ici même à l’aide de votre souris (ou de votre index si vous êtes sur votre tablette) pour accéder à la carte très pratique des adresses de La snerm à Royan.

Après cette matinée culturelle, vous avez mérité une baignade revigorante dans les rouleaux de l’atlantique. Muni de votre picnic acheté au marché, direction la côte sauvage pour un plein d’iode avant le départ.

Emporium_of_Audiovisual_Wonders.html
Les_week-ends_de_monsieur_Bernard.html