En repartant, passez donc par la charmante bourgade de Guichen. Le grenier des frangines alias Mathilde et Bérangère ravira l’amateur de mobilier industriel de haute volée que vous êtes.

Rennes Attitude - 4 rue du Capitaine Dreyfus - 06 31 64 61 38

Le Coq Gadby - 156 rue d’Entrain - 02 99 38 05 55

Les patios - 1 impasse du Vieux-Bourg à St Grégoire - 02 99 68 79 35

La Touche Aubrée - à Betton - 06 10 03 45 06

Le tire-bouchon - 2 rue du Chapitre - 02 99 79 43 43

Miam et caetera - 5 place de Bretagne - 02 99 30 46 43

Bloom shop - 1 rue Victor Hugo - 02 99 79 60 27

Réforme - 11 place du Parlement - 02 90 56 07 42

Antoine et Colette - 32 rue Poullain Duparc - 02 22 93 10 60

L’arsouille - 17 rue Paul-Bert - 02 99 38 11 10

L’entonnoir - 4 rue Saint-Guillaume - 02 99 78 21 91

Musée des Beaux Arts - 20 quai Emile Zola - 02 23 62 17 45

Frac de Bretagne - 19 avenue André Mussat - 02 99 37 37 93

L’éco musée - route de Châtillon-sur-Seiche - 02 99 51 38 15

Le grenier des frangines - 3 rue René Diéras à Guichen - 06 07 53 48 65

Pour être tout à fait complet, La snerm vous recommande l’excellent site Gouts d’ouest du critique Olivier Marie dont vous pouvez admirer ici-même quelques photos.

Ayez l’obligeance de cliquer ici même à l’aide de votre souris (ou de votre index si vous êtes sur votre tablette) pour accéder à la carte très pratique des adresses de La snerm à Rennes.

Dimanche 10h, direction le musée des beaux arts qui présente jusqu’au 17 mai 2015 une exposition consacrée au peintre, sculpteur et poète Gilles Aillaud, disparu il y a dix ans.

Si vous êtes allergique à l’art contemporain et que vous êtes venus avec votre progéniture, optez pour l’Eco Musée de la ferme de la Bintinais, avec en vedette la poule coucou, déjà croisée le samedi au marché des Lices.

Enchainez avec une visite du Parlement de Bretagne signé Salomon de Brosse, l’architecte du Palais du Luxembourg. Mention spéciale pour la salle des Pas-Perdus et la Grand’Chambre et ses plafonds à la française.

Seconde option, luxe, zen et gastronomique, aux Patios de David et Christine Etcheverry, les cinq chambres (190€) du chef étoilé du Saison avec la possibilité de réserver votre place aux ateliers de cuisine.

Sinon première alternative, le Coq-Gadby, institution rennaise et cossue de Véronique Brégeon, pionnière de l’hôtellerie écologique avec 24 chambres modernes ou traditionnelles (130€) et spa de qualité.

Samedi soir, dilemme cornélien pour votre diner. Mais rassurez-vous, dans les deux cas vous ferez le bon choix.

Soit vous allez à L’arsouille de Christophe Gauchet. Ardoise du jour et cave extrêmement bien fournie.

Soit vous réservez à L’entonnoir d’Anthony Martin, un ancien du Tire-Bouchon sus-mentionné, avec Cyril Jambu en cuisine. Ardoise du jour et cave extrêmement bien fournie, comme chez son concurrent et néanmoins ami du dessus.

Puis direction le Frac de Bretagne, monolithe de béton anthracite signé Odile Deck, et regroupant 4000 oeuvres avec entre autres Raymond Hains, Jacques Villeglé, Gilles Mahé, Yvan Salomone, Martha Rosler...

La snerm vous recommande fortement les chambres en ville de Rennes Attitude. Sur le modèle de Un coin chez soi à Nantes, six suites réparties dans trois immeubles du centre. À 144€ le week-end, n’hésitez pas une seconde.

Enfin, pour un séjour bucolique et économique dans le village de Betton, à 10 minutes au nord de Rennes, La Touche Aubrée et ses deux chambres charmantes (70€), son joli jardin et sa piscine.

Vendredi soir, réservez au Tire Bouchon (fermé samedi et dimanche). Mathieu Ruellan en cuisine, Marianne Boisselier et Darry Tatart en salle animent ce parfait bar à vin bistronomique.

Samedi matin direction le marché des Lices et ses stars : la poule coucou de Paul Renault, les légumes des Bocel ou d’Annie Bertin, le jus de pomme de Chantal Simonneaux, le beurre Bordier, et la galette saucisse.

Si vous avez digéré votre galette saucisse matinale, allez donc déjeuner chez Miam et caetera, cantine bio et bonne dotée d’excellentes salades et de non moins délicieux sandwiches.

Histoire de vous mettre en appétit pour le soir, faites un tour dans le joli Parc du Thabor, ancien verger de l’une des plus anciennes abbayes de Rennes, aménagé en jardin paysager au XIXè siècle par Denis Bühler.

Un peu de shopping ne nuisant point, allez chez Bloom (mode et accessoires femmes et enfants), Réforme, le concept store de Bruno Pagès dédié à la street culture, et chez Antoine et Colette, friperie chic et pointue.

Annie Bertin, Yves Bocel, Paul Renault, Jean-Yves Bordier... Ces noms qui résonnent agréablement à vos oreilles d’épicuriens, figurant en bonne place sur les menus de vos restaurants favoris, produisent leurs légumes, volailles et autre beurre à quelques encablures de la capitale de la Bretagne. Pas étonnant, donc, que Rennes se soit mis au diapason de ces artistes de la denrée de qualité, grâce à quelques cuisiniers de talent qui justifient à eux seuls le déplacement.

Le week-end à Rennes de monsieur Bernard

videos

week-ends

Emporium_of_Audiovisual_Wonders.html
Les_week-ends_de_monsieur_Bernard.html