Mais vous pouvez également allez tester celui de Plume Small Kitchen, un grand classique bordelais. Pain, pâtisseries, plats, confiseries, tout est fait maison et très très bon.

Bon, vous pouvez évidemment la jouer classique et descendre au Mama Shelter local. Et forcément, à 69€ la double et à 129€ la Big Mama, difficile de faire mieux en rapport qualité/prix.

Terminez votre week-end en faisant un détour par Bègles et son musée de la Création Franche, qui expose jusqu’au 5 juin les cartographies visionnaires du belge Jeroen Hollander.

Enchaînez avec l’Institut Bernard Magrez et l’expo «Graffiti Art, tableaux de légendes 1970-1990» avec la crème des graphers new-yorkais à l’affiche jusqu’au 27 septembre 2016.

Mais difficile de résister au somptueux Hôtel Particulier de la famille Daney, situé en plein centre, rue Vital-Carles. Cinq appartements (de 79 à 175€) et quatre chambres d’hôtes (de 179 à 299€) de parfait bon goût.

Autre option toute aussi chic et bourgeoise, La maison Bord’eaux de Carole et Pierre Lurton offre 14 chambres, de 170€ la simple à 360€ la suite.

Dans le quartier des Chartrons, à deux pas des antiquaires et des galeries de la rue Notre-Dame, L’Avant-Scène propose neuf jolies chambres à partir de 93€.

Pas très loin, au 45 cours du Médoc, la galerie Arrêt sur l’image dirigée par Nathalie Lamire-Fabreau (fermeture à 18h30). Un espace qui vaut à lui seul le coup d’oeil et une programmation toujours à la pointe.

Vendredi, si vous n’arrivez pas trop tard, foncez à Bacalan pour une visite au Garage Moderne, atelier associatif, social et participatif de mécanique auto et vélo, et accessoirement lieu d’expo et buvette.

L’alternative exotique, c’est le Miraflores, comptoir à tapas péruviens ouvert par le même Philippe Lagraula dans le quartier Saint-Pierre. Ceviche, poulpes à la plancha et maïs grillé, causa limena de poulet...

Dimanche matin, allez directement au marché des Grands-Hommes. Car il n’y a pas que le Canelé de Baillardran dans la vie. Il y a également les Dunes de David Nordera. Une tuerie.

Si vous êtes d’humeur carrément chinoise, rendez-vous Au Bonheur du Palais, des frères Tommy et André Shan. Saumon fumé au thé, seiches croustillantes ail et gingembre, veau au parfum de badiane... Menus à 35 et 55€.

Puis direction l’ex caserne Niel, désormais siège du Darwin Eco-Système. Skate park, ferme bio, pépinière d’entreprises, espace d’expositions, et cantine où vous pourrez bruncher entre gens de bonne compagnie.

Mama Shelter - 19 Rue Poquelin Molière - 05 57 30 45 45

L’avant-scène - 36 rue de Borie - 05 57 29 25 39

L’hôtel particulier - 44 rue Vital-Carles - 05 57 88 28 80

La maison Bord’eaux - 113 rue du docteur Albert Barraud - 05 56 44 00 45

La maison Fredon - 7 rue Porte de la Monnaie - 05 56 91 56 37

Villa Chaleemar - 67 rue Mandron - 05 57 87 33 07

Le garage moderne - 1 rue des Etrangers - 05 56 50 91 33

Galerie Arrêt sur l’image - 45 Cours du Médoc - 05 35 40 11 05

Miles - 33 rue du Cancera - 05 56 81 18 24

Gravelier - 114 cours de Verdun - 05 56 48 17 15

Maison Salier - 38 rue Élie Gintrac - 05 56 91 69 94

Les hangars du passage - 12 rue des Allamandiers - 05 56 91 38 43

Le passage Saint-Michel - 14 place Canteloup - 05 56 74 01 84

Books and Coffee - 26 rue Saint-James - 05 56 81 47 41

Popins - 23 rue Saint-James - 09 52 93 42 25

Japan Market - 27 rue Saint-James - 09 84 01 45 29

La comète rose - 9 rue Saint-James - 09 80 42 14 52

Au sanglier de Russie - 67 cours Alsace et Lorraine - 05 56 81 33 36

Une cuisine en ville - 77 rue du Palais Gallien - 05 56 44 70 93

Miraflores - 14 rue de la Cour des Aides - 05 57 83 58 85

CAPC - Café Putman - 7 Rue Ferrère - 05 56 44 71 61

Cabanes et châteaux - 74 rue Notre-Dame - 05 56 44 13 08

Galerie RKR - 73 rue Notre Dame - 05 56 79 35 73

Ô Design - 91 rue Notre-Dame - 05 56 43 00 98

Paul’s Place - 76 rue Notre-Dame - 06 73 65 31 96

Dan - 6 Rue du Cancera - 05 40 05 76 91

Au bonheur du palais - 74 rue Paul-Louis Lande - 05 56 94 38 63

Le petit commerce - 22 rue du Parlement Saint-Pierre - 05 56 79 76 58

Pâtisserie David - place des Grands-Hommes - 05 56 30 18 97

Darwin Eco-Système - 87 quai des Queyries - 05 56 77 88 35

Belle Campagne - 15 rue des Bahutiers - 05 56 81 16 51

Plume Small Kitchen - 32 rue Cheverus - 09 81 18 69 55

Institut Bernard Magrez - 16 rue de Tivoli - 05 56 81 72 77

Musée de la Création Franche - 58 Avenue Maréchal de Lattre de Tassigny, à Bègles - 05 56 85 81 73

Maison Lemoine - 2 chemin des Plateaux, à Floirac

Bon, elle ne se visite que lors des journées du patrimoine, mais pour votre culture personnelle, sachez que la maison Lemoine, ou maison à Bordeaux, signée Rem Koolhaas est un chef d’oeuvre perché à Floirac.

Ayez l’obligeance de cliquer ici même à l’aide de votre souris (ou de votre index si vous êtes sur votre tablette) pour accéder à la carte très pratique des adresses de La snerm à Bordeaux.

Si vous voulez la jouer plus classique, c’est au Petit Commerce que ça se passe. Excellent bistrot du Sud-Ouest où vous pourrez vous repaître d’une douzaine d’huitres de Marennes ou du banc d’Arguin et de couteaux à la plancha.

Puis, après-midi shopping dans le quartier des Chartrons, rue Notre-Dame pour être précis, en commençant par Cabanes et Châteaux, le cabinet de curiosité de Laurent Chateau.

Vous pouvez également aller directement au CAPC, pour l’excellent brunch à 30€ du spectaculaire café Putman. À l’affiche jusqu’au 13 novembre 2016, la photographe Latoya Ruby Frazier.

Au numéro 73 la galerie RKR propose une enthousiasmante sélection de mobilier et objets design scandinaves (We do Wood, Muuto, Ferm living...) mais aussi les jolis «Libri Muti» de slow.

Toujours dans la veine scandinave, vous trouverez à la boutique Ô Design, au 91 de la même rue, les suspensions Unika, celles du norvégien Atle Tveit, les porcelaines de la suédoise Elisabth Dunker...

L’heure du café ou de la limonade - selon votre préférence - étant venue, pause au Bar Notre-Dame (au 82) pour une ambiance troquet de quartier dans son jus, ou au très british Paul’s Place (au 76).

Pour le déjeuner, trois solutions. Une cuisine en ville du dacquois Philippe Lagraula propose une formidable formule midi à 15 ou 18€ dans un décor très impeccable. Vous auriez tort de vous en priver.

Puis direction le quartier de la Grosse Cloche et la rue Saint-James, haut lieu de la boboïtude bordelaise : un café chez Books & Coffee, un parapluie de vélo chez Popins,  du thé au Japan Market, des raretés à la Comète rose...

Si le brunch du magasin général de Darwin ne vous sied pas, allez gouter celui tout aussi locavore mais nettement plus créatif de Belle Campagne.

À deux pas, sur le Cours Alsace-Lorraine, une halte s’impose Au Sanglier de Russie, le spécialiste girondin, si ce n’est mondial, de la brosse : à cheveux, à bain, à dents, à ongles, à habits, à chaussures...

Descendez ensuite vers la Garonne et la basilique Saint-Michel pour aller fouiner chez les antiquaires et brocanteurs des hangars du passage et du bien nommé passage Saint-Michel.

Samedi matin, direction le marché des Capucins et détour par la rue Elie Gintrac où vous trouverez au numéro 28, la prodigieuse maison Salier, une épicerie comme vous en rêviez.

Si vous n’avez pas réussi à obtenir une table au Miles, repliez-vous chez Yves Gravelier, héraut de la bistronomie bordelaise et accessoirement gendre de Pierre Troisgros. Excellent et inventif menu à 29€.

Trois options pour le samedi soir. Dan, le restaurant du couple sino-savoyard Harmony et Jérôme Billot, qui ont débarqué de Hong Kong pour ouvrir ce qui est devenu la nouvelle Mecque des épicuriens bordelais. Menus à 28 et 55€.

Plus abordable, retour aux Chartrons avec la villa Chaleemar, quatre chambres d’hôtes à partir de 100€.

Vous pouvez aussi dormir chez Jean Pierre Xiradakis qui règne sur la rue Porte de la Monnaie (Tupina, Comestible, le Bar cave, la Kuzina). La maison Fredon dispose de 5 chambres (à partir de 180€) dans un bel immeuble XVIIIè.

Entre l’enthousiasmant Darwin Eco-Système, l’exposition Graffiti Art à l’institut Bernard Magrez, Latoya Ruby Frazier au CAPC, l’excellent musée de la Création Franche, les galeries de la rue Notre-Dame, les puces autour de Saint-Michel, les dunes de chez David, et un diner chez Miles (lauréat de la meilleure table Fooding 2015), que vous faut-il de plus pour planifier un week-end à Bordeaux ?

Le week-end à Bordeaux de monsieur Bernard

videosEmporium_of_Audiovisual_Wonders.html
week-endsLes_week-ends_de_monsieur_Bernard.html

Vendredi soir, réservation obligatoire chez Miles. Menu du soir à 38€ à tomber par terre et meilleur table fooding 2015 pour le restaurant du quatuor Gil Elad, Ayako Ota, Laura Eyrin et Arnaud Lahaut.