Autre maison d’hôtes toute aussi charmante, Le Limas dispose de 4 chambres dont une suite pour 3 personnes, dans un hôtel particulier du XVIIIè. À partir de 145€.

Sinon, cuisine méditerranéenne (croquant de petits légumes au chèvre ou dos de cabillaud en croûte d’herbes) dans un cadre avenant à L’épicerie, sur le parvis de l’église Saint-Pierre.

Pour un déjeuner sur le pouce, allez Chez Ginette et Marcel, place des Corps-Saints. Vous pourrez vous sustenter de tartines, tartes et salades dans un décor d’épicerie d’antan.

Pour un tartare ou un burger avec bonnes grosses frites maison, c’est chez Lulu que ça se passe, place des Châtaignes pour être précis. Également disponibles, ardoise du jour et jolie terrasse.

Mais si vous avez plutôt envie d’une planche charcuterie-fromage ou d’un tartare coupé au couteau accompagné d’un bon verre de vin, direction l’AOC place de Jérusalem.

Amateur de grand luxe, ne cherchez pas plus loin. C’est à La Mirande que vous descendrez. Boiseries, estampes, dorures et toile de Jouy... Forcément tout cela a un prix. 350€ la nuit au minimum. Mais c’est beau.

Le Cloître Saint-Louis, ancien noviciat de jésuites, est l’autre institution avignonnaise. 80 chambres, dont certaines signées Jean Nouvel, une salle de sport, une piscine, un solarium. Doubles de 104 à 330€.

Vendredi soir, allez directement à La cuisine du Dimanche, le restaurant de Marie Ohanessian. À deux pas des halles, succulente cuisine du marché pour un diner autour de la modique somme de 45€, largement méritée.

Sinon, vous avez toujours l’option airbnb qui propose de nombreux appartements, dont celui de Sylvain à 200 mètres du Palais des Papes et à 90€ la nuit pour 4 (mais il faut rester 4 nuits minimum).

La plus belle exposition de l’année 2014 - La disparition des lucioles - était organisée par la Collection Lambert en Avignon dans le cadre de la prison Sainte-Anne.

En 2015, après deux ans de travaux, le centre d’art contemporain du galeriste Yvon Lambert réinvestissait l’Hôtel de Caumont et y adjoignait l’Hôtel Montfaucon, mitoyen.

Donc, week-end à Avignon pour aller juger par vous-même de l’une des plus belles collections françaises d’art contemporain.

Dimanche 11h, ouverture des portes de la Collection Lambert avec au menu Andres Serrano en partenariat avec les Rencontres d’Arles, et Amos Gitaï dans le cadre du Festival d’Avignon.

Ayez l’obligeance de cliquer ici même à l’aide de votre souris (ou de votre index si vous êtes sur votre tablette) pour accéder à la carte très pratique des adresses de La snerm à Avignon.

La mirande - 4 place de l’Amirande - 04 90 14 20 20

Le cloître Saint-Louis - 20 rue du Portail-Boquier - 04 90 27 55 55

La banasterie - 11 rue de la Banasterie - 04 90 85 55 94

Le Limas - 51 rue Limas - 04 90 14 67 19

L’appartement de Sylvain

La cuisine du dimanche - 31 rue de la Bonneterie - 04 90 82 99 10

Mouret - 20 rue des Marchands - 04 90 85 39 38

Chez Ginette et Marcel - 25/27 place des Corps-Saints - 04 90 85 58 70

Chez Lulu - 6 place des Châtaignes - 04 90 85 69 44

L’épicerie - 10 place Saint-Pierre - 04 90 82 74 22

People’s paradise - 7 rue des Trois faucons - 04 90 86 43 74

Flôshop - 41 rue Joseph-Vernet - 04 90 86 82 21

Galerie 5, 6, 7 - 17 rue Petite-Fusterie - 06 10 25 76 69

Hervé Baume - 19 ter rue Petite-Fusterie - 04 90 86 37 66

Vox Populi - 17 rue Thiers - 04 90 85 70 25

Musée Louis-Vouland - 17 rue Victor Hugo - 04 90 86 03 79

Musée Angladon - 5 rue Laboureur - 04 90 82 29 03

Naka - 4 place de la Principale - 04 90 82 15 70

La Collection Lambert - 5 rue Violette - 04 4 90 16 56 20

Prison Sainte-Anne - 55 rue de la Banasterie

Cuisine & Comptoir - 21 place des Corps-Saints - 04 90 82 18 39

AOC - 5 place de Jérusalem - 04 90 25 21 04

Brunch possible chez Cuisine & Comptoir, place des Corps-Saints, dans une ambiance de brocante contemporaine. Des bons produits cuisinés simplement et d’excellentes pâtisseries. Que demander de plus ?

Samedi soir, diner chez Katsuhiro Naka, qui a fui il y a quelques mois Saint-Germain-des-Près pour s’installer en Avignon.

Magnifique salle avec nuage en papier lumineux de Céline Wright sous lesquels sont servis d’impeccables sushis, sashimis et autres makis. N’oubliez pas d’arborer vos plus belles chaussettes (ou collants, c’est selon), car ici, on fait comme au Japon, donc on se déchausse avant d’entrer.

Après-midi shopping en commençant par People’s paradise, le concept-store de Nathan Kerbrat, et Flôshop, meubles et objets sélectionnés par Floriane Chavinier et signés Pansu, Petite Friture, Nud, Seletti, Les Héritiers...

Si vous voulez terminer l’après-midi par un peu de culture, rendez-vous au musée Louis-Vouland pour les amateurs d’arts-décoratifs, ou au musée Angladon pour les fans de Van Gogh, Cézanne, Degas, Sisley...

Samedi matin, promenade en Avignon avec au choix, visite du Palais des papes ou déambulation dans les chics rue Joseph Vernet et rue des Lices et halte à l’illustre chapellerie Mouret de la rue des Marchands.

Puis direction la rue de la Petite Fusterie pour une visite à la famille Beaume. La Galerie 5-6-7 de Gérald est consacré années 50, 60 et 70. Juste à côté, le mobilier en fer forgé de l’oncle Hervé.

Vox Populi, l’atelier-showroom de Pascale Palun n’est ouvert que du lundi au vendredi mais on vous le met quand même au cas où. Elle y redonne vie à des objets usés, abandonnés, défraichis. Et c’est assez joli.

La Banasterie qui s’enorgueillit d’être la première maison d’hôtes ouverte en Avignon (en 2001) est une adresse de charme dans un hôtel particulier du XVIè. 2 chambres et 3 suites à partir de 100€.

Le week-end à Avignon de monsieur Bernard

videos

week-ends

Sinon, vous pouvez opter pour un repas de fête dans un cadre chic et aller diner à La Table de la Mirande. Menu à 75€ et 115€ concoctés de main de maître par Jean-Claude Aubertin.

Emporium_of_Audiovisual_Wonders.html
Les_week-ends_de_monsieur_Bernard.html