Un coup de tramway et vous voilà sur MuseumPlein. Commencez par le Moco,

Dimanche matin, 8h30, petit déjeuner au Plantage en attendant l’ouverture (9h) du Natura Artis Magistra, le plus vieux zoo des Pays-Bas, et peut-être bien le plus beau du monde. Avec mention spéciale pour la serre des papillons.

Après votre charmante croisière, petite promenade architecturale sur l’Oosterdok. À voir, le Nemo de Renzo Piano, l’Arcam de René Van Zuuck, et l’Openbare Bibliotheek de Jo Coenen.

Ensuite, direction le Foam. À l’affiche donc jusqu’au 27 novembre, le studio Marubi, mais aussi la hollandaise Melanie Bonajo et le chinois Ai Weiwei, tous deux jusqu’au 7 décembre 2016.

Ayez l’obligeance de cliquer ici même à l’aide de votre souris (ou de votre index si vous êtes sur votre tablette) pour accéder à la carte très pratique des adresses de La snerm à Amsterdam.

Cocomama - Westeinde 18 - +31 20 627 2454

Ecomama - Valkenburgerstraat 124 - +31 20 770 9529

Lloyd hotel - Oostleijke Handelskade 34 - +31 20 561 3636

La remise - Noorderstraat 74 - +31 (0)20 771 3008

Canal House - Keizersgracht 148 - +31 (0)20 622 5182

Bolenius - George Gershwinlaan 30 - +31 (0)20 404 4411

Café Latei - Zeedijk 143 - +31 (0)20 625 7485

Frank’s smokehouse - Wittenburgergracht 303 - +31 (0)20 670 0774

Moooi - Westerstraat 187 - +31 (0)20 528 77 60

Kitsch Kitchen Supermercado - Rozengracht 12 - +31 (0)20 426 00 51

SPRMRKT - Rozengracht 191 - +31 (0)20 330 5601

Lomography Gallery - Herengracht 298 - +31 (0)20 370 0092

De Kaaskamer - Runstraat 7 - +31 (0)20 623 3483

The Frozen Foutain - Prinsengracht 645 - +31 (0)20 623 9375

Friday next - Overtoom 31 - +31 (0)20 612 3292

Eye - IJpromenade 1 - +31 (0)20 589 1400

Hotel de Goudfazant - Aambeeldstraat 10H - +31 (0)20 636 5170

Rijksmuseum - Museumstraat 1 - +31 (0)20 662 1440

Stedelijk museum - Museumplein 10 - +31 (0)20 573 2911

Buffet van Odette - Prinsengracht 598 - +31 (0)20 423 6034

Foam - Keizersgracht 609 - +31 (0)20 551 6500

Droog - Staalstraat 7B - +31 (0)20 523 5059

Rendez-vous ensuite derrière la gare pour prendre le ferry (deux minutes de trajet) et vous voilà au EYE, le très beau musée du cinéma conçu par le cabinet viennois Delugan Meissl, ouvert jusqu’à 21h le vendredi.

Puis, une fois n’est pas coutume, prenez un taxi pour aller dîner à Amsterdam-Noord à l’Hotel de Goudfazant, le restaurant de Niels Wouters, ancien entrepôt de décors de théâtre restauré mi-garage mi-galerie d’art.

Vous allez ensuite devoir faire face à une choix cornélien s’il en est. Difficile de venir à Amsterdam sans aller admirer La laitière de Vermeer ou La ronde de nuit de Rembrandt. D’autant plus que le Rijksmuseum a subi une rénovation particulièrement réussie orchestrée par le duo Antonio Cruz et Antonio Ortiz. D’un autre côté, il existe une alternative pour le moins tentante.

Le Stedelijk, alias la grande baignoire selon les amstellodamois, est une gigantesque structure blanche due au cabinet Benthem Crouwel Architects, greffée sur un bâtiment de brique rouge du XIXè. Et il s’agit tout simplement de l’une des plus riches collections d’art moderne et contemporain au monde. Peintures, dessins, photographies, sculptures, installations, design, tous les genres sont représentés et les maîtres sont tous là : Mondrian, Malevitch, Warhol, Koons...

Dans tous les cas, vous aurez bien mérité de déjeuner au Buffet van Odette. Salades, omelettes, sandwichs, gâteaux... tout est bio et bon. Et comme le service est aussi attentionné que l’endroit est chaleureux...

Pour clore en beauté la journée, foncez chez Droog. Studio, galerie, café, hôtel et jardin extraordinaire, en clair, un incontournable spot imaginé par Renny Ramakers et duquel vous ressortirez heureux et inspiré.

Si vous avez encore des jambes, poussez jusqu’à Friday Next, concept store tout ce qu’il y a de plus classique et néanmoins recommandable mêlant design, mode et café avec baristas de talent et carrot cake revigorant.

Dans Rozengracht, deux boutiques aux antipodes l’une de l’autre valent le détour. Objets hétéroclites au bien nommé Kitsch Kitchen Supermercado ; mode pointue et décor minimaliste chez SPRMRKT.

Désormais rassasié, direction le Jordaan. Commencez par du design de haute volée savamment mis en scène dans un espace éclatant : Moooi, la galerie de l’éditeur créé par Marcel Wanders en 1977.

Le lendemain matin, dès votre petit-déjeuner avalé, les deux premières choses à faire pour bien débuter votre séjour à Amsterdam sont, premièrement, de louer une bicyclette, et deuxièmement, de succomber au plaisir coupable d’une balade en bateau sur les canaux. Si vous êtes réfractaire au vélo hollandais, le Canal Bus (ticket hop-on hop-off à la journée) est une excellente option qui vous permet de visiter la ville en vous déplaçant en bateau-bus.

Si vous préférez rester dans le centre et diner plus simplement, rendez-vous au Café Latei. Au menu, délicieuses soupes et apple pies à l’avenant dans une ambiance d’une coolitude proverbiale.

Si vous n’arrivez pas trop tard, allez tester le Bolenius, restaurant créatif et locavore de Luc Kusters (à la cuisine) et Xavier Giessen (en salle). Les légumes viennent de l’improbable potager en face du restaurant.

Enchainez avec The frozen foutain : une excellente sélection de meubles et objets de designers néerlandais dont les incontournables Marten Baas, Piet Hein Eek, Scholten & Baijings et Hella Jongerius.

À ce stade, une petit faim se faisant sentir, direction Frank’s smoke house. Frank, américain francophile, fume saumons, harengs, maquereaux, mais aussi boeuf, porc, saucisses. Les meilleurs «broodje» de la ville.

Puis sur Runstraat, passage obligé chez De Kaaskamer, la Mecque du Gouda (jeune, vieux, très vieux), et sur Herengracht, le Lomography store, temple de la photographie fish-eye aux couleurs chatoyantes.

Au coeur de Jordaan, le centre artistico-culturel d’Amsterdam, des maisons de marchands du XVIIè ont été transformées en hôtel cosy à souhait : CanalHouse. 23 chambres à partir de 200€ et un charmant jardin en prime.

Le week-end à Amsterdam de monsieur Bernard à l’occasion de l’expo Banksy/Warhol au Moco

Entre les excellents Foam (photo) et Eye (cinéma), les Rijksmuseum, Van Gogh et autre Stedelijk, Amsterdam compte un nombre conséquent de musées hautement dignes d’intérêt.

À propos, n’oubliez pas d’aller au Moco pour les expos Banksy et Warhol. Grand public et néanmoins incontournable.

Adeptes du triptyque chic/cher/stylé, le Dylan, l’Andaz ou le Conservatorium sont faits pour vous. Mais La snerm vous recommande également quatre autres lieux de villégiature.

Le Cocomama qui se targue d’être le premier luxury hostel d’Amsterdam, et son petit frère green, l’Ecomama, constituent à n’en pas douter le meilleur choix pour le voyageur en quête de coolitude à budget serré.

Plus intimiste, La remise, trois suites de très bon goût à partir de 165€ tenues par un français, Alexandre Tardy. Située dans la paisible Noorderstraat, à deux pas du centre et des musées. Le havre idéal pour un week-end à deux.

videos

week-ends

Parfait pour un séjour en famille, le Lloyd, ancien centre de transit pour émigrants, inclut chambres amusantes (avec piano ou lit 8 places), espace de jeu pour les petits, et design impeccable pour les grands.

Emporium_of_Audiovisual_Wonders.html
Les_week-ends_de_monsieur_Bernard.html